Dawn s hard

-
loading
Avec photo

BALLS TO THE WALL ACCEPT PID

Boutique * Contact * Favoris * Evaluations * Page perso Categories de la Boutique * Variete Francaise & Quebecoise * Classique Baroque Romantique * CD Enfants Berceuses Comptines * Musiques du Monde Afrique Nova * Relaxation Humour Karaoke Easy * Humour & Textes lus, Parodies * Film Serie TV Comedie Musicale * Gospel & Spiritual Gospel Song * Jazz Latin Manouche Cool Swing * Rock Chretien Pop Louange Fete * Pop Rock Variete Disco Britpop * Country Blues Folk Songwriter * Soul R&B Stax Funk Blues * Hard Rock Metal Progressif * Inde Alternatif Punck Gothique * Techno Electro House Trance * Rap Hip-Hop Gangsta Rap Coast * Nouveautes * Autres Musiques * Import Musique * Promotion du Jour en Musique * A Offrir Idees Cadeaux * A Offrir Edition Coffret * A Offrir Edition Compilation Infos Contact Contactez-nous Description Balls to the Wall Accept Pid Un monument "Balls to the wall" est pour moi le meilleur album d'Accept, faisant de ce dernier le point d'orgue de leur discographie avant la la baisse en qualite malgre le plus grand succes du suivant, "Metal heart". La production est parfaite et pas du tout datee a mon sens, les solos sont au summum de l'inspiration ("Turn me on", "Head over heels", "Guardians of the night") par exemple, et enfin Udo livre ici de loin sa meilleure prestation car il pose plus souvent sa voix et hurle moins systematiquement ("Head over heels" toujours, "Guardians of the night" encore ou "Losing more than you ever had" pour ne citer qu'eux). "Balls to the wall" est le plus travaille, plus riche en melodie et forcement moins brut (toute proportion gardee bien entendu). Pourtant il me semble que ce ne soit pas l'album du groupe allemand le plus reconnu, peut-etre est ce a un moins grand nombre de futurs classiques genre "Metal heart" ou "Princess of the dawn". Car excepte le hit "Balls to the wall" et son riff immediat, le reste de l'album est plus homogene et aucun titre ne ressort donc en particulier, ce qui est aussi gage de qualite a un tel niveau car cela vaut dire qu'aucun morceau n'est faible. Mes titres preferes "Love child", "Losers and winners", "Guardians of the night", "Head over heels", "Losing more than you ever had", "Balls to the wall"... et les autres.... Note Bang your Head ! Restless And Wild, sorti un an avant est le genre d'album auquel il est difficile de donner une suite. Avec ce "Balls to the wall", Accept reussit le tour de force de ne pas decevoir et d'elargir son public. L'album debute par le morceau-phare, "Balls to the wall", hymne parmi les hymnes du Metal. Rien que pour ce titre, cet album vaut le detour. Mais evidemment, le bonheur ne s'arrete pas la. "London Leatherboys" au riff ultra efficace, la petite speederie qu'est "Fight it back" et le mid-tempo "Head over heels" achevent de planter le decor. Accept sort avec ce "Balls to the wall" un nouvel album qui fera date dans le petit monde du Metal. Tout est carre et millimetre. Ah, la rigueur allemande, c'est quelque chose ! Le guitariste Wolf Hoffmann nous sort des solos fantastiques. Des que le tempo s'alourdit ("Head over heels", "Balls", "Turn me on"), la basse est en avant et elle vrombit. Un vrai plaisir ! Comme toujours, des refrains tailles pour la scene ("Losers and winners", "Guardian of the night", "Balls",...) Enfin, la ballade est de retour avec "Winterdreams" et son atmosphere de chant de Noel. Cet album est aussi celui par lequel Deaffy (en fait, la manageuse du groupe et compagne de Wolf Hoffmann) devient paroliere a part entiere du groupe et compose les titres avec Udo. Les paroles deviennent plus serieuses, plus engagees, abordant maintenant des themes politiques et sociaux. La pochette marque aussi ce changement avec un peu de provocation. Cela vaudra au groupe d'etre accuse de faire l'apologie de l'homosexualite (d'autant que l'une des chansons de l'album, "Love child", traite du probleme.) Il faut dire aussi que la photo interieure
France

BALLS TO THE WALL ACCEPT CBS

Boutique * Contact * Favoris * Evaluations * Page perso Categories de la Boutique * Variete Francaise & Quebecoise * Classique Baroque Romantique * CD Enfants Berceuses Comptines * Musiques du Monde Afrique Nova * Relaxation Humour Karaoke Easy * Humour & Textes lus, Parodies * Film Serie TV Comedie Musicale * Gospel & Spiritual Gospel Song * Jazz Latin Manouche Cool Swing * Rock Chretien Pop Louange Fete * Pop Rock Variete Disco Britpop * Country Blues Folk Songwriter * Soul R&B Stax Funk Blues * Hard Rock Metal Progressif * Inde Alternatif Punck Gothique * Techno Electro House Trance * Rap Hip-Hop Gangsta Rap Coast * Nouveautes * Autres Musiques * Import Musique * Promotion du Jour en Musique * A Offrir Idees Cadeaux * A Offrir Edition Coffret * A Offrir Edition Compilation Infos Contact Contactez-nous Description Balls to the Wall Accept CBS Un monument "Balls to the wall" est pour moi le meilleur album d'Accept, faisant de ce dernier le point d'orgue de leur discographie avant la la baisse en qualite malgre le plus grand succes du suivant, "Metal heart". La production est parfaite et pas du tout datee a mon sens, les solos sont au summum de l'inspiration ("Turn me on", "Head over heels", "Guardians of the night") par exemple, et enfin Udo livre ici de loin sa meilleure prestation car il pose plus souvent sa voix et hurle moins systematiquement ("Head over heels" toujours, "Guardians of the night" encore ou "Losing more than you ever had" pour ne citer qu'eux). "Balls to the wall" est le plus travaille, plus riche en melodie et forcement moins brut (toute proportion gardee bien entendu). Pourtant il me semble que ce ne soit pas l'album du groupe allemand le plus reconnu, peut-etre est ce a un moins grand nombre de futurs classiques genre "Metal heart" ou "Princess of the dawn". Car excepte le hit "Balls to the wall" et son riff immediat, le reste de l'album est plus homogene et aucun titre ne ressort donc en particulier, ce qui est aussi gage de qualite a un tel niveau car cela vaut dire qu'aucun morceau n'est faible. Mes titres preferes "Love child", "Losers and winners", "Guardians of the night", "Head over heels", "Losing more than you ever had", "Balls to the wall"... et les autres.... Note Bang your Head ! Restless And Wild, sorti un an avant est le genre d'album auquel il est difficile de donner une suite. Avec ce "Balls to the wall", Accept reussit le tour de force de ne pas decevoir et d'elargir son public. L'album debute par le morceau-phare, "Balls to the wall", hymne parmi les hymnes du Metal. Rien que pour ce titre, cet album vaut le detour. Mais evidemment, le bonheur ne s'arrete pas la. "London Leatherboys" au riff ultra efficace, la petite speederie qu'est "Fight it back" et le mid-tempo "Head over heels" achevent de planter le decor. Accept sort avec ce "Balls to the wall" un nouvel album qui fera date dans le petit monde du Metal. Tout est carre et millimetre. Ah, la rigueur allemande, c'est quelque chose ! Le guitariste Wolf Hoffmann nous sort des solos fantastiques. Des que le tempo s'alourdit ("Head over heels", "Balls", "Turn me on"), la basse est en avant et elle vrombit. Un vrai plaisir ! Comme toujours, des refrains tailles pour la scene ("Losers and winners", "Guardian of the night", "Balls",...) Enfin, la ballade est de retour avec "Winterdreams" et son atmosphere de chant de Noel. Cet album est aussi celui par lequel Deaffy (en fait, la manageuse du groupe et compagne de Wolf Hoffmann) devient paroliere a part entiere du groupe et compose les titres avec Udo. Les paroles deviennent plus serieuses, plus engagees, abordant maintenant des themes politiques et sociaux. La pochette marque aussi ce changement avec un peu de provocation. Cela vaudra au groupe d'etre accuse de faire l'apologie de l'homosexualite (d'autant que l'une des chansons de l'album, "Love child", traite du probleme.) Il faut dire aussi que la photo interieure
France

Petites annonces gratuites - acheter et vendre en France | CLASF - copyright ©2020 fr.clasf.com.