Dictionnaire technique français

-
loading
Avec photo

DICTIONNAIRE TECHNIQUE ET SCIENTIFIQUE FRANÇAIS / ANGLAIS, HENRI GOURSAU

Dictionnaire technique et scientifique français / anglais Henri Goursau Goursau 1994 Prix: 18,00 € Livre en bon état Catégorie(s): Dictionnaire (Dictionnaires et encyclopédies), Sciences, Anglais (Langues), Français (Bilingue) (Langues) Référence du livre: R15138 Pour retrouver tous mes livres tapez loccasiondelire dans la barre de recherche (ou ailleurs sur le net).
Ousse (Pyrénées Atlantiques)

18,0 €

DICTIONNAIRE MILITAIRE RUSSE FRANCAIS 1959

Vocabulaire militaire et technique. État Major de l'armée 2 ième Bureau. Par le Général de Brigade PIGEOT
France (Toutes les villes)

10 €

LE VOCABULAIRE DE LA FRANCOPHONIE GARNIER LES THEMATIQUES

Le vocabulaire de la francophonie Eva Baladier Guillaume Chapheau Anne-Laure Kerdraon Caroline Moulart-Fremaux Collectif Auteur: Eva Baladier Guillaume Chapheau Anne-Laure Kerdraon Caroline Moulart-Fremaux Collectif Editeur: Editions Garnier Broché: 383 pages Format: Broche Publication: 03/11/2008 Collection: Les thematiques Littre Dimensions: 26 x 16 x 2 Langue: Francais Publier en: Français Languages d'origine: Français Quel est votre talent si vous avez le vison au Quebec ? Un chameau est-il toujours un animal en Afrique ? Que faites-vous si vous cokotez en Belgique ? Saviez-vous que l'on pouvait trouver un Alaska au Cameroun ? Afrique noire, Afrique du Nord, Europe, Amerique, mais aussi Pacifique, Moyen Orient ou Asie Le Vocabulaire de la francophonie donne a lire la langue francaise dans toute sa diversite geographique, rassemblant les mots et les sens du francais de tous les continents dans leur expression d'usage, technique et litteraire. Choisis pour leur permanence et leur frequence d'utilisation, issus de pres de 60 origines differentes, les mots definis sont illustres par de nombreux exemples et des citations litteraires empruntees aux plus grands auteurs francophones. Parce que la langue francaise est une langue en mouvement, une langue internationale que les communautes francophones dans leur ensemble ne cessent d'enrichir, ce Vocabulaire de la francophonie temoigne magistralement de la vitalite et du dynamisme du francais a travers le monde. Quel est votre talent si vous avez le vison au Quebec ? Un chameau est-il toujours un animal en Afrique ? Que faites-vous si vous cokotez en Belgique ? Saviez-vous que l'on pouvait trouver un Alaska au Cameroun ? Afrique noire, Afrique du Nord, Europe, Amerique, mais aussi Pacifique, Moyen Orient ou Asie Le Vocabulaire de la francophonie donne a lire la langue francaise dans toute sa diversite geographique, rassemblant les mots et les sens du francais de tous les continents dans leur expression d'usage, technique et litteraire. Choisis pour leur permanence et leur frequence d'utilisation, issus de pres de 60 origines differentes, les mots definis sont illustres par de nombreux exemples et des citations litteraires empruntees aux plus grands auteurs francophones. Parce que la langue francaise est une langue en mouvement, une langue internationale que les communautes francophones dans leur ensemble ne cessent d'enrichir, ce Vocabulaire de la francophonie temoigne magistralement de la vitalite et du dynamisme du francais a travers le monde.   Classement: Livres > Thèmes > Dictionnaires, langues et encyclopédies > Langue française Mot Clef: Dictionnaire francais Dictionnaires francais Dictionnaire de francais en un seul volume
France

64 €

LE MANGER COMME CULTURE MASSIMO MONTANARI UNIVERSITE DE

Le manger comme culture Massimo Montanari Auteur: Massimo Montanari Editeur: Universite de Bruxelles Poche: 150 pages Format: Poche pocket book Createur: Preface Jean-Pierre Devroey Traduction Paul-Louis Van Berg Edition: UNIVERSITE DE BRUXELLES Publication: 24/08/2010 Réédition: 24/08/2010 Collection: UB lire Fondamentaux Dimensions: 18,01 x 10,39 x 1,08 Langue: Francais Publier en: Français Le manger est culture, parce qu'il a invente et transforme le monde. Il est culture quand il est produit, quand il est prepare et quand il se consomme. Il est le fruit de notre identite et un instrument pour l'exprimer et la communiquer. Cuire le pain, conserver les fruits, dresser la table... chacun des actes lie au manger - meme le plus simple et le plus quotidien - porte avec lui une histoire qui exprime une culture complexe. En preparant un simple plat de spaghettis a la tomate, nous faisons la synthese (dans un geste qui represente aujourd'hui un signe de l'identite italienne) de l'heureuse rencontre entre une technique de production mise au point dans la Sicile medievale occupee par les Arabes, et un produit americain importe en Europe par les conquistadors espagnols. A travers les multiples manieres de produire, de preparer, de consommer et d'interpreter la nourriture, a des epoques et dans des lieux divers, Massimo Montanari nous introduit a un aspect essentiel de la culture humaine. Biographie de l'auteur Massimo Montanari enseigne l'histoire medievale et l'histoire de l'alimentation a l'Universite de Bologne. Avec Jean-Louis Flandrin, avec lequel il a edite en 1996 une Histoire de l'alimentation devenue aujourd'hui un classique, il est l'un des principaux fondateurs de cette discipline historique nouvelle. Parmi ses ouvrages les plus importants figurent L'alimentazione contadina nell'alto Medioevo (Napoli, 1979) et, disponibles en francais, La faim et l'abondance Histoire de l'alimentation en Europe (Paris, 1995), avec Alberto Capati, La cuisine italienne Histoire d'une culture (Paris, 1999). L'art de la table, perspective culturelle. Petit document tres facile d'acces. Bien ecrit.L'experience decrite de l'alimentation est tres italienne mais tres proche de la culture francaise. Le manger est culture, parce qu'il a invente et transforme le monde. Il est culture quand il est produit, quand il est prepare et quand il se consomme. Il est le fruit de notre identite et un instrument pour l'exprimer et la communiquer. Cuire le pain, conserver les fruits, dresser la table... chacun des actes lie au manger - meme le plus simple et le plus quotidien - porte avec lui une histoire qui exprime une culture complexe. En preparant un simple plat de spaghettis a la tomate, nous faisons la synthese (dans un geste qui represente aujourd'hui un signe de l'identite italienne) de l'heureuse rencontre entre une technique de production mise au point dans la Sicile medievale occupee par les Arabes, et un produit americain importe en Europe par les conquistadors espagnols. A travers les multiples manieres de produire, de preparer, de consommer et d'interpreter la nourriture, a des epoques et dans des lieux divers, Massimo Montanari nous introduit a un aspect essentiel de la culture humaine. Massimo Montanari enseigne l'histoire medievale et l'histoire de l'alimentation a l'Universite de Bologne. Avec Jean-Louis Flandrin, avec lequel il a edite en 1996 une Histoire de l'alimentation devenue aujourd'hui un classique, il est l'un des principaux fondateurs de cette discipline historique nouvelle. Parmi ses ouvrages les plus importants figurent L'alimentazione contadina nell'alto Medioevo (Napoli, 1979) et, disponibles en francais, La faim et l'abondance Histoire de l'alimentation en Europe (Paris, 1995), avec Alberto Capati, La cuisine italienne Histoire d'une culture (Paris, 1999).   D'autre titre de Massimo Montanari Le manger comme culture Les clients ayant acheté cet article ont également acheté Sociologie de l'alimentation Dictionnaire des cultures alimentaires L'homnivore Classement: Livres > Thèmes > Etudes supérieures > Université > Archéologie - Éthnologie - Préhistoire
France

COMPRENDRE LES MARCHES FINANCIERS (N.361 MARS-AVRIL 2011)

  Comprendre les march?s financiers (N.361 Mars-Avril 2011) Collectif Finance et économie réelle À quoi servent les marchés financiers ? (Gilles Jacoud) Les marchés financiers français: une perspective historique (Pierre-Cyrille Hautcoeur, Paul Lagneau-Ymonet et Angelo Riva) Marchés efficients ou intrinsèquement instables ? (Sandra Rigot) Les crises financières (André Cartapanis) La microfinance: une finance au service du développement durable ? (Jean-Michel Servet) Marchés, produits et acteurs Un panorama des différents marchés de capitaux (Nicolas Barbaroux, Gilles Jacoud) Qu'est-ce que la Bourse ? (Daniel Goyeau, Amine Tarazi) Le fonctionnement des marchés financiers: l'apport de la sociologie (Olivier Godechot) Les produits dérivés: outils d'assurance ou instruments dangereux de spéculation ? (Yves Jégourel) Produits structurés et titrisation: des techniques de gestion du risque en débat (Jean-Marc Figuet) Le trading haute-fréquence: une innovation dangereuse ? (Marc Lenglet) Les banques dans une économie de marchés financiers (Yamina Tadjeddine) Les fonds d'investissement (Christophe Boucher) La régulation financière en débat Peut-on revenir sur la globalisation financière ? (Anton Brender, Florence Pisani) Comment mieux gérer le risque systémique ? (Olivier de Bandt) Les échelons de la gouvernance financière: nationale, européenne ou mondiale ? (Édouard Vieillefond) Quel rôle pour les banques centrales ? (Jézabel Couppey-Soubeyran) Comment réguler les « trous noirs » de la mondialisation financière ? (Christian Chavagneux) Quelles réformes pour les agences de notation ? (Norbert Gaillard) La taxation des activités financières: modalités et objectifs (Gunther Capelle-Blancard et Christophe Destais) Relations monétaires et déséquilibres mondiaux (Jean-Pierre Patat) Utile et bien fait Comme souvent, les cahiers français offrent là un numéro clair et instructif sur un sujet au premier abord assez technique. Toutefois, il montre relativement bien que sous le verni de technicité dont se pare la finance, celle-ci est imbriquée dans un environnement social qui la laisse (ou pas) prendre une place particulière dans les échanges. Finance et économie réelle À quoi servent les marchés financiers ? (Gilles Jacoud) Les marchés financiers français: une perspective historique (Pierre-Cyrille Hautcoeur, Paul Lagneau-Ymonet et Angelo Riva) Marchés efficients ou intrinsèquement instables ? (Sandra Rigot) Les crises financières (André Cartapanis) La microfinance: une finance au service du développement durable ? (Jean-Michel Servet) Marchés, produits et acteurs Un panorama des différents marchés de capitaux (Nicolas Barbaroux, Gilles Jacoud) Qu'est-ce que la Bourse ? (Daniel Goyeau, Amine Tarazi) Le fonctionnement des marchés financiers: l'apport de la sociologie (Olivier Godechot) Les produits dérivés: outils d'assurance ou instruments dangereux de spéculation ? (Yves Jégourel) Produits structurés et titrisation: des techniques de gestion du risque en débat (Jean-Marc Figuet) Le trading haute-fréquence: une innovation dangereuse ? (Marc Lenglet) Les banques dans une économie de marchés financiers (Yamina Tadjeddine) Les fonds d'investissement (Christophe Boucher) La régulation financière en débat Peut-on revenir sur la globalisation financière ? (Anton Brender, Florence Pisani) Comment mieux gérer le risque systémique ? (Olivier de Bandt) Les échelons de la gouvernance financière: nationale, européenne ou mondiale ? (Édouard Vieillefond) Quel rôle pour les banques centrales ? (Jézabel Couppey-Soubeyran) Comment réguler les « trous noirs » de la mondialisation financière ? (Christian Chavagneux) Quelles réformes pour les agences de notation ? (Norbert Gaillard) La taxation des activités financières: modalités et objectifs (Gunther Capelle-Blancard et Christophe Destais) Relations monétaires et déséquilibres mondiaux (Jean-Pierre Patat)   Auteur: Collectif Editeur: La Documentation française Broché: 104 pages Format: Broché paperback Createur: Collectif (Auteur) Publication: 15/04/2011 Réédition: 15/04/2011 Collection: Cahiers français Dimensions: 26,59 x 21,01 x 2,7 Langue: Français Publier en: Français Languages d'origine: Français Help ? D'autre objet de Collectif Best of piano classics (50 pi?ces c?l?bres) Arrangements de Hans-Gunter Heumann --- Piano Revenge Wears Prada: The Devil Returns The Wilful Princess and the Piebald Prince (Farseer) Penguin Rhyming Dictionary Dominoes, new edition 1: Peter Pan multirom pack Cahier de musique Enfant 4 port?es 32 pages POCKET PARIS Parler le hongrois en voyage Harrap's Poche anglais am?ricain Mini dictionnaire Francais/Italien, Italien/Francais PEAK DISTRICT-DARK PEAK AREA ENGLISH LAKES NORTH WEST AREA EXMOOR BRIGHTON AND HOVE WYE VALLEY & FOREST OF DEAN SNOWDON & CONWY VALLEY NEW FOREST NORTH YORK MOORS - EASTERN NORTH PEMBROKESHIRE SOUTH PEMBROKESHIRE LANDS END BRISTOL & BATH 1/25 000 BEN NEVIS & FORT WILLIAM SHETLAND MAINLAND NORTH EAST Les clients ayant acheté cet article ont également acheté R?gulation des March?s Financiers Les 100 mots de la finance Parlons banque en 30 questions Mot Clef: Etudes sup?rieures Universit? Sciences ?conomiques
France

L'ANGLAIS DE LA PSYCHOLOGIE EN 1000 MOTS ALAIN FRANGI BELIN

L'anglais de la psychologie en 1000 mots Alain Frangi Christine Roland-Levy Auteur: Alain Frangi Christine Roland-Levy Editeur: Belin Poche: 96 pages Format: Relie Edition: 0 Publication: 12/01/1999 Collection: En 1000 mots Dimensions: 19 x 11 x 1 Langue: Francais Publier en: Français Languages d'origine: Français Vocabulaires specialises en 1000 mots - des livres qui vous permettent de maitriser le vocabulaire technique de votre specialite - des livres de reference, de revision - des livres qui vous accompagnent partout Contenu - exercices de vocabulaire regroupes... utile Ce livre n'est vraiment pas epais mais il est bien construit. La premiere moitie du livre est composee d'exercices (placer des mots dans un texte, relier les definitions, vocabulaire anglais-francais etc) et du corrige, puis la derniere partie comporte un vocubulaire traduit de l'anglais au francais, et du francais a l'anglais. Je suis en premiere annee de psychologie, je pense que ce livre va mettre utile un bout de temps. Je conseil ce bouquin aux debutants et a ceux qui ont besoin d'un support fiable pour les traductions. Bon outil Bon outil de travail. Le livre n'est pas epais, mais les exercices sont biens, et le lexique a la fin permet d'avoir la traduction des mots complexes que l'on peut rencontrer dans des articles de psychologie. Son petit format est tres pratique on peut l'emmener vraiment partout. tres bien comme toujours tres bien comme toujours, tous les achats que j'ai effectues sur amazone sont toujours arrives dans les temps et en bon etats. Dictionnaire des mots anglais de la psychologie, 1000 mots cle a la discipline   Les clients ayant acheté cet article ont également acheté English for Psychology in Higher Education Studies Classement: Livres > Thèmes > Dictionnaires, langues et encyclopédies > Langues étrangères Mot Clef: Parascolaire
France

FUSAIN PAR AUGUSTE POINTELIN PAYSAGE DU JURA ARBRES ET

Consulter nos évaluations Ajouter cette boutique à mes favoris * MOBILIER * SIEGES * LUMINAIRES / BOUGEOIRS * ART DE LA TABLE * PORCELAINE FAÏENCE * ARGENTERIE * MIROIRS / CADRES * SCULPTURES * PEINTURES / ARTS GRAPHIQUES * HORLOGERIE * BIJOUX ANCIENS * VERRERIE / CRISTALLERIE * OBJETS RELIGIEUX * OBJETS DE VITRINE * OBJETS DE COLLECTION * OBJETS ASIATIQUES * OBJETS DU MAGHREB * ARCHITECTURE Fusain par Auguste Pointelin Paysage du Jura arbres et rivière 19e Fusain signé Auguste Pointelin*, représentant un paysage au crépuscule de la Combe jurassienne, avec un arbre au bord d'une petite rivière, d'époque XIXème siècle. Ce fusain est en bon état. Il est signé en bas à gauche. A signaler: légères pliures sur le bord. *Auguste Emmanuel Pointelin (1839-1933) dit Auguste Pointelin, est un peintre français dont l'œuvre dépeint principalement les paysages du Jura. Né de parents limonadiers-vignerons, il décide adolescent de devenir peintre. Élève au collège d’Arbois, Auguste Pointelin suit l'enseignement du professeur de dessin arboisien Victor Maire. Sur les conseils de son maître, Pointelin devient professeur et choisit les mathématiques. Il est tout d'abord répétiteur au Lycée de Douai puis, à partir de 1871, professeur de mathématiques au collège d'Avesnes-sur-Helpe dans le Nord. En 1865, Pointelin se rend à Paris afin de visiter le Salon des artistes français. Enthousiasmé et sûr d'y trouver un jour sa place, il y expose effectivement l’année suivante, en 1866, deux toiles. En confrontant ainsi ses premiers essais aux toiles des autres artistes du Salon, il juge ses tableaux "d'une convention stérile" et n'expose à nouveau qu'en 1869. En 1870, il épouse à Paris, Marie Adelina Durand et n'expose pas pendant 3 ans. Pointelin mène une double vie: professeur de mathématiques pendant près de 20 ans dans le Nord et peintre du Jura, il ne cesse de peindre de souvenir les paysages franc-comtois et suit une carrière "semi-officielle", exposant régulièrement de 1874 jusqu'à sa mort, et récoltant prix et récompenses au cours des années mais restant en marge des cercles artistiques et des courants picturaux majeurs. Ne cédant ni au courant réaliste, ni à l’idéal rustique des peintres de Barbizon, ni aux tentations coloristes des impressionnistes, son originalité est révélée dans son grand tableau de 1876, Sur un plateau du Jura. Récompensé au Salon par une mention honorable, et aujourd’hui conservé au musée de Dole, il surprend par la taille et l’austérité de ce paysage dénudé et inhabité. A la suite de ce succès et sur la recommandation de Louis Pasteur, le tableau est acheté par l'Etat. Jules Grévy, président de la République, son ami, l’aida en lui faisant acheter officiellement des œuvres, qu’il offrait en cadeau aux personnalités en déplacement officiel à l’Elysée. Préférant l'heure indécise entre chien et loup et les aubes incertaines, il devient pour le public et la critique le "peintre des crépuscules". Dans ses pastels, les impressions colorées donnent à ses paysages d'élection une lumière plus tendre. Il expose son premier pastel au Salon de 1878 et celui-ci est tout de suite remarqué par la critique. Le renouveau du pastel, porté par des artistes très différents les uns des autres, comme Redon ou Degas, se concrétise en 1885 par la création de la Société de Pastellistes français, mais Pointelin ne participera jamais à leurs expositions. Pointelin explorera toutes les possibilités de ce medium jusqu'à la fin de sa vie, comme le fusain, ne semblant privilégier aucune technique au cours de sa carrière. Pointelin créée une atmosphère lumineuse où la solitude mène le spectateur à une rêverie méditative. Dans les dernières années, il parvient à une représentation synthétique du paysage indiqué seulement dans des grandes lignes, et les tons plus austères, qui touche à l'abstraction. En 1897, Pointelin revient dans le Jura et s’installe à Mont-sous-Vaudrey, tout en conservant son atelier et son domicile parisiens. Sa vie artistique parisienne n'en continue pas moins et jusqu’à sa mort en 1933, il peint, dessine et expose régulièrement au Salon. En 1899, à l’occasion de ses 60 ans, une exposition rétrospective est organisée à la galerie des Artistes modernes, 19 rue Caumartin. (Voir aussi Dictionnaire des Petits Maîtres de la Peinture de G.Schurr et P. Cabanne). Les oeuvres de Pointelin que nous mettons en vente viennent de la descendance du fils illégitime du Président Grévy, ami de l'artiste. Artiste très bien côté sur ArtPrice Nous mettons de nombreuses autres oeuvres de Pointelin en vente sur le site.: 50 cm x 36,5 cm Référence:
Vannes (Morbihan)

900 €

FUSAIN PAYSAGE FORÊT PAR AUGUSTE POINTELIN 19E

Consulter nos évaluations Ajouter cette boutique à mes favoris * MOBILIER * SIEGES * LUMINAIRES / BOUGEOIRS * ART DE LA TABLE * PORCELAINE FAÏENCE * ARGENTERIE * MIROIRS / CADRES * SCULPTURES * PEINTURES / ARTS GRAPHIQUES * HORLOGERIE * BIJOUX ANCIENS * VERRERIE / CRISTALLERIE * OBJETS RELIGIEUX * OBJETS DE VITRINE * OBJETS DE COLLECTION * OBJETS ASIATIQUES * OBJETS DU MAGHREB * ARCHITECTURE Fusain Paysage forêt par Auguste Pointelin 19e Fusain signé Auguste Pointelin*, représentant un paysage boisé de la Combe jurassienne au crépuscule, d'époque XIXème siècle. Ce fusain est en bon état. Il est signé en bas à droite. Il est collé sur du carton. *Auguste Emmanuel Pointelin (1839-1933) dit Auguste Pointelin, est un peintre français dont l'œuvre dépeint principalement les paysages du Jura. Né de parents limonadiers-vignerons, il décide adolescent de devenir peintre. Élève au collège d’Arbois, Auguste Pointelin suit l'enseignement du professeur de dessin arboisien Victor Maire. Sur les conseils de son maître, Pointelin devient professeur et choisit les mathématiques. Il est tout d'abord répétiteur au Lycée de Douai puis, à partir de 1871, professeur de mathématiques au collège d'Avesnes-sur-Helpe dans le Nord. En 1865, Pointelin se rend à Paris afin de visiter le Salon des artistes français. Enthousiasmé et sûr d'y trouver un jour sa place, il y expose effectivement l’année suivante, en 1866, deux toiles. En confrontant ainsi ses premiers essais aux toiles des autres artistes du Salon, il juge ses tableaux "d'une convention stérile" et n'expose à nouveau qu'en 1869. En 1870, il épouse à Paris, Marie Adelina Durand et n'expose pas pendant 3 ans. Pointelin mène une double vie: professeur de mathématiques pendant près de 20 ans dans le Nord et peintre du Jura, il ne cesse de peindre de souvenir les paysages franc-comtois et suit une carrière "semi-officielle", exposant régulièrement de 1874 jusqu'à sa mort, et récoltant prix et récompenses au cours des années mais restant en marge des cercles artistiques et des courants picturaux majeurs. Ne cédant ni au courant réaliste, ni à l’idéal rustique des peintres de Barbizon, ni aux tentations coloristes des impressionnistes, son originalité est révélée dans son grand tableau de 1876, Sur un plateau du Jura. Récompensé au Salon par une mention honorable, et aujourd’hui conservé au musée de Dole, il surprend par la taille et l’austérité de ce paysage dénudé et inhabité. A la suite de ce succès et sur la recommandation de Louis Pasteur, le tableau est acheté par l'Etat. Jules Grévy, président de la République, son ami, l’aida en lui faisant acheter officiellement des œuvres, qu’il offrait en cadeau aux personnalités en déplacement officiel à l’Elysée. Préférant l'heure indécise entre chien et loup et les aubes incertaines, il devient pour le public et la critique le "peintre des crépuscules". Dans ses pastels, les impressions colorées donnent à ses paysages d'élection une lumière plus tendre. Il expose son premier pastel au Salon de 1878 et celui-ci est tout de suite remarqué par la critique. Le renouveau du pastel, porté par des artistes très différents les uns des autres, comme Redon ou Degas, se concrétise en 1885 par la création de la Société de Pastellistes français, mais Pointelin ne participera jamais à leurs expositions. Pointelin explorera toutes les possibilités de ce medium jusqu'à la fin de sa vie, comme le fusain, ne semblant privilégier aucune technique au cours de sa carrière. Pointelin créée une atmosphère lumineuse où la solitude mène le spectateur à une rêverie méditative. Dans les dernières années, il parvient à une représentation synthétique du paysage indiqué seulement dans des grandes lignes, et les tons plus austères, qui touche à l'abstraction. En 1897, Pointelin revient dans le Jura et s’installe à Mont-sous-Vaudrey, tout en conservant son atelier et son domicile parisiens. Sa vie artistique parisienne n'en continue pas moins et jusqu’à sa mort en 1933, il peint, dessine et expose régulièrement au Salon. En 1899, à l’occasion de ses 60 ans, une exposition rétrospective est organisée à la galerie des Artistes modernes, 19 rue Caumartin. (Voir aussi Dictionnaire des Petits Maîtres de la Peinture de G.Schurr et P. Cabanne). Les oeuvres de Pointelin que nous mettons en vente viennent de la descendance du fils illégitime du Président Grévy, ami de l'artiste. Artiste très bien côté sur ArtPrice Nous mettons de nombreuses autres oeuvres de Pointelin en vente sur ce site.: 47,5 cm x 35 cm Référence:
Vannes (Morbihan)

900 €

FUSAIN AUGUSTE POINTELIN FORÊT JURA XIXE

Consulter nos évaluations Ajouter cette boutique à mes favoris * MOBILIER * SIEGES * LUMINAIRES / BOUGEOIRS * ART DE LA TABLE * PORCELAINE FAÏENCE * ARGENTERIE * MIROIRS / CADRES * SCULPTURES * PEINTURES / ARTS GRAPHIQUES * HORLOGERIE * BIJOUX ANCIENS * VERRERIE / CRISTALLERIE * OBJETS RELIGIEUX * OBJETS DE VITRINE * OBJETS DE COLLECTION * OBJETS ASIATIQUES * OBJETS DU MAGHREB * ARCHITECTURE Fusain Auguste Pointelin Forêt Jura XIXe Fusain signé Auguste Pointelin*, représentant un paysage boisé de la Combe jurassienne, avec un plan d'eau au premier-plan, d'époque XIXème siècle. Ce fusain est en bon état. Il est signé en bas à droite. A signaler: légères pliures et déchirures sur le bord. *Auguste Emmanuel Pointelin (1839-1933), dit Auguste Pointelin, est un peintre français dont l'œuvre dépeint principalement les paysages du Jura. Né de parents limonadiers-vignerons, il décide adolescent de devenir peintre. Élève au collège d’Arbois, Auguste Pointelin suit l'enseignement du professeur de dessin arboisien Victor Maire. Sur les conseils de son maître, Pointelin devient professeur et choisit les mathématiques. Il est tout d'abord répétiteur au Lycée de Douai puis, à partir de 1871, professeur de mathématiques au collège d'Avesnes-sur-Helpe dans le Nord. En 1865, Pointelin se rend à Paris afin de visiter le Salon des artistes français. Enthousiasmé et sûr d'y trouver un jour sa place, il y expose effectivement l’année suivante, en 1866, deux toiles. En confrontant ainsi ses premiers essais aux toiles des autres artistes du Salon, il juge ses tableaux "d'une convention stérile" et n'expose à nouveau qu'en 1869. En 1870, il épouse à Paris, Marie Adelina Durand et n'expose pas pendant 3 ans. Pointelin mène une double vie: professeur de mathématiques pendant près de 20 ans dans le Nord et peintre du Jura, il ne cesse de peindre de souvenir les paysages franc-comtois et suit une carrière "semi-officielle", exposant régulièrement de 1874 jusqu'à sa mort, et récoltant prix et récompenses au cours des années mais restant en marge des cercles artistiques et des courants picturaux majeurs. Ne cédant ni au courant réaliste, ni à l’idéal rustique des peintres de Barbizon, ni aux tentations coloristes des impressionnistes, son originalité est révélée dans son grand tableau de 1876, Sur un plateau du Jura. Récompensé au Salon par une mention honorable, et aujourd’hui conservé au musée de Dole, il surprend par la taille et l’austérité de ce paysage dénudé et inhabité. A la suite de ce succès et sur la recommandation de Louis Pasteur, le tableau est acheté par l'Etat. Jules Grévy, président de la République, son ami, l’aida en lui faisant acheter officiellement des œuvres, qu’il offrait en cadeau aux personnalités en déplacement officiel à l’Elysée. Préférant l'heure indécise entre chien et loup et les aubes incertaines, il devient pour le public et la critique le "peintre des crépuscules". Dans ses pastels, les impressions colorées donnent à ses paysages d'élection une lumière plus tendre. Il expose son premier pastel au Salon de 1878 et celui-ci est tout de suite remarqué par la critique. Le renouveau du pastel, porté par des artistes très différents les uns des autres, comme Redon ou Degas, se concrétise en 1885 par la création de la Société de Pastellistes français, mais Pointelin ne participera jamais à leurs expositions. Pointelin explorera toutes les possibilités de ce medium jusqu'à la fin de sa vie, comme le fusain, ne semblant privilégier aucune technique au cours de sa carrière. Pointelin créée une atmosphère lumineuse où la solitude mène le spectateur à une rêverie méditative. Dans les dernières années, il parvient à une représentation synthétique du paysage indiqué seulement dans des grandes lignes, et les tons plus austères, qui touche à l'abstraction. En 1897, Pointelin revient dans le Jura et s’installe à Mont-sous-Vaudrey, tout en conservant son atelier et son domicile parisiens. Sa vie artistique parisienne n'en continue pas moins et jusqu’à sa mort en 1933, il peint, dessine et expose régulièrement au Salon. En 1899, à l’occasion de ses 60 ans, une exposition rétrospective est organisée à la galerie des Artistes modernes, 19 rue Caumartin. (Voir aussi Dictionnaire des Petits Maîtres de la Peinture de G.Schurr et P. Cabanne).: 60,5 cm x 45 cm Référence:
Vannes (Morbihan)

900 €

FUSAIN FORÊT JURA PAR AUGUSTE POINTELIN XIXE

Consulter nos évaluations Ajouter cette boutique à mes favoris * MOBILIER * SIEGES * LUMINAIRES / BOUGEOIRS * ART DE LA TABLE * PORCELAINE FAÏENCE * ARGENTERIE * MIROIRS / CADRES * SCULPTURES * PEINTURES / ARTS GRAPHIQUES * HORLOGERIE * BIJOUX ANCIENS * VERRERIE / CRISTALLERIE * OBJETS RELIGIEUX * OBJETS DE VITRINE * OBJETS DE COLLECTION * OBJETS ASIATIQUES * OBJETS DU MAGHREB * ARCHITECTURE Fusain Forêt Jura par Auguste Pointelin XIXe Fusain signé Auguste Pointelin*, représentant un paysage au crépuscule de la Combe jurassienne, avec un lac au pemi-plan, d'époque XIXème siècle. Ce fusain est en bon état. Il est signé en bas à droite. *Auguste-Emmanuel POINTELIN (1839-1933) dit Auguste Pointelin, est un peintre français dont l'œuvre dépeint principalement les paysages du Jura. Né de parents limonadiers-vignerons, il décide adolescent de devenir peintre. Élève au collège d’Arbois, Auguste Pointelin suit l'enseignement du professeur de dessin arboisien Victor Maire. Sur les conseils de son maître, Pointelin devient professeur et choisit les mathématiques. Il est tout d'abord répétiteur au Lycée de Douai puis, à partir de 1871, professeur de mathématiques au collège d'Avesnes-sur-Helpe dans le Nord. En 1865, Pointelin se rend à Paris afin de visiter le Salon des artistes français. Enthousiasmé et sûr d'y trouver un jour sa place, il y expose effectivement l’année suivante, en 1866, deux toiles. En confrontant ainsi ses premiers essais aux toiles des autres artistes du Salon, il juge ses tableaux "d'une convention stérile" et n'expose à nouveau qu'en 1869. En 1870, il épouse à Paris, Marie Adelina Durand et n'expose pas pendant 3 ans. Pointelin mène une double vie: professeur de mathématiques pendant près de 20 ans dans le Nord et peintre du Jura, il ne cesse de peindre de souvenir les paysages franc-comtois et suit une carrière "semi-officielle", exposant régulièrement de 1874 jusqu'à sa mort, et récoltant prix et récompenses au cours des années mais restant en marge des cercles artistiques et des courants picturaux majeurs. Ne cédant ni au courant réaliste, ni à l’idéal rustique des peintres de Barbizon, ni aux tentations coloristes des impressionnistes, son originalité est révélée dans son grand tableau de 1876, Sur un plateau du Jura. Récompensé au Salon par une mention honorable, et aujourd’hui conservé au musée de Dole, il surprend par la taille et l’austérité de ce paysage dénudé et inhabité. A la suite de ce succès et sur la recommandation de Louis Pasteur, le tableau est acheté par l'Etat. Jules Grévy, président de la République, son ami, l’aida en lui faisant acheter officiellement des œuvres, qu’il offrait en cadeau aux personnalités en déplacement officiel à l’Elysée. Préférant l'heure indécise entre chien et loup et les aubes incertaines, il devient pour le public et la critique le "peintre des crépuscules". Dans ses pastels, les impressions colorées donnent à ses paysages d'élection une lumière plus tendre. Il expose son premier pastel au Salon de 1878 et celui-ci est tout de suite remarqué par la critique. Le renouveau du pastel, porté par des artistes très différents les uns des autres, comme Redon ou Degas, se concrétise en 1885 par la création de la Société de Pastellistes français, mais Pointelin ne participera jamais à leurs expositions. Pointelin explorera toutes les possibilités de ce medium jusqu'à la fin de sa vie, comme le fusain, ne semblant privilégier aucune technique au cours de sa carrière. Pointelin créée une atmosphère lumineuse où la solitude mène le spectateur à une rêverie méditative. Dans les dernières années, il parvient à une représentation synthétique du paysage indiqué seulement dans des grandes lignes, et les tons plus austères, qui touche à l'abstraction. En 1897, Pointelin revient dans le Jura et s’installe à Mont-sous-Vaudrey, tout en conservant son atelier et son domicile parisiens. Sa vie artistique parisienne n'en continue pas moins et jusqu’à sa mort en 1933, il peint, dessine et expose régulièrement au Salon. En 1899, à l’occasion de ses 60 ans, une exposition rétrospective est organisée à la galerie des Artistes modernes, 19 rue Caumartin. (Voir aussi Dictionnaire des Petits Maîtres de la Peinture de G.Schurr et P. Cabanne).: 47 cm x 34,5 cm Référence:
Vannes (Morbihan)

900 €

FUSAIN PAYSAGE RIVIÈRE JURA PAR AUGUSTE POINTELIN 19E

Consulter nos évaluations Ajouter cette boutique à mes favoris * MOBILIER * SIEGES * LUMINAIRES / BOUGEOIRS * ART DE LA TABLE * PORCELAINE FAÏENCE * ARGENTERIE * MIROIRS / CADRES * SCULPTURES * PEINTURES / ARTS GRAPHIQUES * HORLOGERIE * BIJOUX ANCIENS * VERRERIE / CRISTALLERIE * OBJETS RELIGIEUX * OBJETS DE VITRINE * OBJETS DE COLLECTION * OBJETS ASIATIQUES * OBJETS DU MAGHREB * ARCHITECTURE Fusain Paysage rivière Jura par Auguste Pointelin 19e Fusain signé Auguste Pointelin*, représentant un paysage au crépuscule de la Combe jurassienne, avec une petite rivière coulant au premier plan, d'époque XIXème siècle. Ce fusain est en bon état. Il est signé en bas à droite. A signaler: légères pliures sur le bord. *Auguste Emmanuel Pointelin (1839-1933), dit Auguste Pointelin, est un peintre français dont l'œuvre dépeint principalement les paysages du Jura. Né de parents limonadiers-vignerons, il décide adolescent de devenir peintre. Élève au collège d’Arbois, Auguste Pointelin suit l'enseignement du professeur de dessin arboisien Victor Maire. Sur les conseils de son maître, Pointelin devient professeur et choisit les mathématiques. Il est tout d'abord répétiteur au Lycée de Douai puis, à partir de 1871, professeur de mathématiques au collège d'Avesnes-sur-Helpe dans le Nord. En 1865, Pointelin se rend à Paris afin de visiter le Salon des artistes français. Enthousiasmé et sûr d'y trouver un jour sa place, il y expose effectivement l’année suivante, en 1866, deux toiles. En confrontant ainsi ses premiers essais aux toiles des autres artistes du Salon, il juge ses tableaux "d'une convention stérile" et n'expose à nouveau qu'en 1869. En 1870, il épouse à Paris, Marie Adelina Durand et n'expose pas pendant 3 ans. Pointelin mène une double vie: professeur de mathématiques pendant près de 20 ans dans le Nord et peintre du Jura, il ne cesse de peindre de souvenir les paysages franc-comtois et suit une carrière "semi-officielle", exposant régulièrement de 1874 jusqu'à sa mort, et récoltant prix et récompenses au cours des années mais restant en marge des cercles artistiques et des courants picturaux majeurs. Ne cédant ni au courant réaliste, ni à l’idéal rustique des peintres de Barbizon, ni aux tentations coloristes des impressionnistes, son originalité est révélée dans son grand tableau de 1876, Sur un plateau du Jura. Récompensé au Salon par une mention honorable, et aujourd’hui conservé au musée de Dole, il surprend par la taille et l’austérité de ce paysage dénudé et inhabité. A la suite de ce succès et sur la recommandation de Louis Pasteur, le tableau est acheté par l'Etat. Jules Grévy, président de la République, son ami, l’aida en lui faisant acheter officiellement des œuvres, qu’il offrait en cadeau aux personnalités en déplacement officiel à l’Elysée. Préférant l'heure indécise entre chien et loup et les aubes incertaines, il devient pour le public et la critique le "peintre des crépuscules". Dans ses pastels, les impressions colorées donnent à ses paysages d'élection une lumière plus tendre. Il expose son premier pastel au Salon de 1878 et celui-ci est tout de suite remarqué par la critique. Le renouveau du pastel, porté par des artistes très différents les uns des autres, comme Redon ou Degas, se concrétise en 1885 par la création de la Société de Pastellistes français, mais Pointelin ne participera jamais à leurs expositions. Pointelin explorera toutes les possibilités de ce medium jusqu'à la fin de sa vie, comme le fusain, ne semblant privilégier aucune technique au cours de sa carrière. Pointelin créée une atmosphère lumineuse où la solitude mène le spectateur à une rêverie méditative. Dans les dernières années, il parvient à une représentation synthétique du paysage indiqué seulement dans des grandes lignes, et les tons plus austères, qui touche à l'abstraction. En 1897, Pointelin revient dans le Jura et s’installe à Mont-sous-Vaudrey, tout en conservant son atelier et son domicile parisiens. Sa vie artistique parisienne n'en continue pas moins et jusqu’à sa mort en 1933, il peint, dessine et expose régulièrement au Salon. En 1899, à l’occasion de ses 60 ans, une exposition rétrospective est organisée à la galerie des Artistes modernes, 19 rue Caumartin. (Voir aussi Dictionnaire des Petits Maîtres de la Peinture de G.Schurr et P. Cabanne).: 67 cm x 50,5 cm Référence:
Vannes (Morbihan)

900 €

FUSAIN PAYSAGE LAC JURA PAR AUGUSTE POINTELIN XIXE

Consulter nos évaluations Ajouter cette boutique à mes favoris * MOBILIER * SIEGES * LUMINAIRES / BOUGEOIRS * ART DE LA TABLE * PORCELAINE FAÏENCE * ARGENTERIE * MIROIRS / CADRES * SCULPTURES * PEINTURES / ARTS GRAPHIQUES * HORLOGERIE * BIJOUX ANCIENS * VERRERIE / CRISTALLERIE * OBJETS RELIGIEUX * OBJETS DE VITRINE * OBJETS DE COLLECTION * OBJETS ASIATIQUES * OBJETS DU MAGHREB * ARCHITECTURE Fusain Paysage Lac Jura par Auguste Pointelin XIXe Fusain signé Auguste Pointelin*, représentant un paysage de la Combe jurassienne, avec une forêt au bord d'un petit lac, d'époque XIXème siècle. Ce fusain est en bon état. Il est signé en bas à gauche. *Auguste Emmanuel Pointelin (1839-1933) dit Auguste Pointelin, est un peintre français dont l'œuvre dépeint principalement les paysages du Jura. Né de parents limonadiers-vignerons, il décide adolescent de devenir peintre. Élève au collège d’Arbois, Auguste Pointelin suit l'enseignement du professeur de dessin arboisien Victor Maire. Sur les conseils de son maître, Pointelin devient professeur et choisit les mathématiques. Il est tout d'abord répétiteur au Lycée de Douai puis, à partir de 1871, professeur de mathématiques au collège d'Avesnes-sur-Helpe dans le Nord. En 1865, Pointelin se rend à Paris afin de visiter le Salon des artistes français. Enthousiasmé et sûr d'y trouver un jour sa place, il y expose effectivement l’année suivante, en 1866, deux toiles. En confrontant ainsi ses premiers essais aux toiles des autres artistes du Salon, il juge ses tableaux "d'une convention stérile" et n'expose à nouveau qu'en 1869. En 1870, il épouse à Paris, Marie Adelina Durand et n'expose pas pendant 3 ans. Pointelin mène une double vie: professeur de mathématiques pendant près de 20 ans dans le Nord et peintre du Jura, il ne cesse de peindre de souvenir les paysages franc-comtois et suit une carrière "semi-officielle", exposant régulièrement de 1874 jusqu'à sa mort, et récoltant prix et récompenses au cours des années mais restant en marge des cercles artistiques et des courants picturaux majeurs. Ne cédant ni au courant réaliste, ni à l’idéal rustique des peintres de Barbizon, ni aux tentations coloristes des impressionnistes, son originalité est révélée dans son grand tableau de 1876, Sur un plateau du Jura. Récompensé au Salon par une mention honorable, et aujourd’hui conservé au musée de Dole, il surprend par la taille et l’austérité de ce paysage dénudé et inhabité. A la suite de ce succès et sur la recommandation de Louis Pasteur, le tableau est acheté par l'Etat. Jules Grévy, président de la République, son ami, l’aida en lui faisant acheter officiellement des œuvres, qu’il offrait en cadeau aux personnalités en déplacement officiel à l’Elysée. Préférant l'heure indécise entre chien et loup et les aubes incertaines, il devient pour le public et la critique le "peintre des crépuscules". Dans ses pastels, les impressions colorées donnent à ses paysages d'élection une lumière plus tendre. Il expose son premier pastel au Salon de 1878 et celui-ci est tout de suite remarqué par la critique. Le renouveau du pastel, porté par des artistes très différents les uns des autres, comme Redon ou Degas, se concrétise en 1885 par la création de la Société de Pastellistes français, mais Pointelin ne participera jamais à leurs expositions. Pointelin explorera toutes les possibilités de ce medium jusqu'à la fin de sa vie, comme le fusain, ne semblant privilégier aucune technique au cours de sa carrière. Pointelin créée une atmosphère lumineuse où la solitude mène le spectateur à une rêverie méditative. Dans les dernières années, il parvient à une représentation synthétique du paysage indiqué seulement dans des grandes lignes, et les tons plus austères, qui touche à l'abstraction. En 1897, Pointelin revient dans le Jura et s’installe à Mont-sous-Vaudrey, tout en conservant son atelier et son domicile parisiens. Sa vie artistique parisienne n'en continue pas moins et jusqu’à sa mort en 1933, il peint, dessine et expose régulièrement au Salon. En 1899, à l’occasion de ses 60 ans, une exposition rétrospective est organisée à la galerie des Artistes modernes, 19 rue Caumartin. (Voir aussi Dictionnaire des Petits Maîtres de la Peinture de G.Schurr et P. Cabanne). Les oeuvres de Pointelin que nous mettons en vente viennent de la descendance du fils illégitime du Président Grévy, ami de l'artiste. Artiste très bien côté sur ArtPrice Nous mettons de nombreuses autres oeuvres de Pointelin en vente sur ce site.: 50 cm x 35,7 cm Référence:
Vannes (Morbihan)

900 €

FUSAIN AUGUSTE POINTELIN PAYSAGE DU JURA 19E

Consulter nos évaluations Ajouter cette boutique à mes favoris * MOBILIER * SIEGES * LUMINAIRES / BOUGEOIRS * ART DE LA TABLE * PORCELAINE FAÏENCE * ARGENTERIE * MIROIRS / CADRES * SCULPTURES * PEINTURES / ARTS GRAPHIQUES * HORLOGERIE * BIJOUX ANCIENS * VERRERIE / CRISTALLERIE * OBJETS RELIGIEUX * OBJETS DE VITRINE * OBJETS DE COLLECTION * OBJETS ASIATIQUES * OBJETS DU MAGHREB * ARCHITECTURE Fusain Auguste Pointelin Paysage du Jura 19e Fusain signé Auguste Pointelin*, représentant un paysage boisé de la Combe jurassienne au crépuscule, d'époque XIXème siècle. Ce fusain est en bon état. Il est signé en bas à droite. A signaler: légères pliures sur le bord. *Auguste Emmanuel Pointelin (1839-1933) dit Auguste Pointelin, est un peintre français dont l'œuvre dépeint principalement les paysages du Jura. Né de parents limonadiers-vignerons, il décide adolescent de devenir peintre. Élève au collège d’Arbois, Auguste Pointelin suit l'enseignement du professeur de dessin arboisien Victor Maire. Sur les conseils de son maître, Pointelin devient professeur et choisit les mathématiques. Il est tout d'abord répétiteur au Lycée de Douai puis, à partir de 1871, professeur de mathématiques au collège d'Avesnes-sur-Helpe dans le Nord. En 1865, Pointelin se rend à Paris afin de visiter le Salon des artistes français. Enthousiasmé et sûr d'y trouver un jour sa place, il y expose effectivement l’année suivante, en 1866, deux toiles. En confrontant ainsi ses premiers essais aux toiles des autres artistes du Salon, il juge ses tableaux "d'une convention stérile" et n'expose à nouveau qu'en 1869. En 1870, il épouse à Paris, Marie Adelina Durand et n'expose pas pendant 3 ans. Pointelin mène une double vie: professeur de mathématiques pendant près de 20 ans dans le Nord et peintre du Jura, il ne cesse de peindre de souvenir les paysages franc-comtois et suit une carrière "semi-officielle", exposant régulièrement de 1874 jusqu'à sa mort, et récoltant prix et récompenses au cours des années mais restant en marge des cercles artistiques et des courants picturaux majeurs. Ne cédant ni au courant réaliste, ni à l’idéal rustique des peintres de Barbizon, ni aux tentations coloristes des impressionnistes, son originalité est révélée dans son grand tableau de 1876, Sur un plateau du Jura. Récompensé au Salon par une mention honorable, et aujourd’hui conservé au musée de Dole, il surprend par la taille et l’austérité de ce paysage dénudé et inhabité. A la suite de ce succès et sur la recommandation de Louis Pasteur, le tableau est acheté par l'Etat. Jules Grévy, président de la République, son ami, l’aida en lui faisant acheter officiellement des œuvres, qu’il offrait en cadeau aux personnalités en déplacement officiel à l’Elysée. Préférant l'heure indécise entre chien et loup et les aubes incertaines, il devient pour le public et la critique le "peintre des crépuscules". Dans ses pastels, les impressions colorées donnent à ses paysages d'élection une lumière plus tendre. Il expose son premier pastel au Salon de 1878 et celui-ci est tout de suite remarqué par la critique. Le renouveau du pastel, porté par des artistes très différents les uns des autres, comme Redon ou Degas, se concrétise en 1885 par la création de la Société de Pastellistes français, mais Pointelin ne participera jamais à leurs expositions. Pointelin explorera toutes les possibilités de ce medium jusqu'à la fin de sa vie, comme le fusain, ne semblant privilégier aucune technique au cours de sa carrière. Pointelin créée une atmosphère lumineuse où la solitude mène le spectateur à une rêverie méditative. Dans les dernières années, il parvient à une représentation synthétique du paysage indiqué seulement dans des grandes lignes, et les tons plus austères, qui touche à l'abstraction. En 1897, Pointelin revient dans le Jura et s’installe à Mont-sous-Vaudrey, tout en conservant son atelier et son domicile parisiens. Sa vie artistique parisienne n'en continue pas moins et jusqu’à sa mort en 1933, il peint, dessine et expose régulièrement au Salon. En 1899, à l’occasion de ses 60 ans, une exposition rétrospective est organisée à la galerie des Artistes modernes, 19 rue Caumartin. (Voir aussi Dictionnaire des Petits Maîtres de la Peinture de G.Schurr et P. Cabanne). Les oeuvres de Pointelin que nous mettons en vente viennent de la descendance du fils illégitime du Président Grévy, ami de l'artiste. Artiste très bien côté sur ArtPrice Nous mettons de nombreuses autres oeuvres de Pointelin en vente sur ce site.: 48,5 cm x 36 cm Référence:
Vannes (Morbihan)

900 €

FUSAIN PAR AUGUSTE POINTELIN CRÉPUSCULE JURA 19E

Consulter nos évaluations Ajouter cette boutique à mes favoris * MOBILIER * SIEGES * LUMINAIRES / BOUGEOIRS * ART DE LA TABLE * PORCELAINE FAÏENCE * ARGENTERIE * MIROIRS / CADRES * SCULPTURES * PEINTURES / ARTS GRAPHIQUES * HORLOGERIE * BIJOUX ANCIENS * VERRERIE / CRISTALLERIE * OBJETS RELIGIEUX * OBJETS DE VITRINE * OBJETS DE COLLECTION * OBJETS ASIATIQUES * OBJETS DU MAGHREB * ARCHITECTURE Fusain par Auguste Pointelin Crépuscule Jura 19e Fusain signé Auguste Pointelin*, représentant un paysage au crépuscule de la Combe jurassienne, d'époque XIXème siècle. Ce fusain est en bon état. Il est signé en bas à droite. A signaler: quelques pliures sur le bord. *Auguste Emmanuel Pointelin (1839-1933) dit Auguste Pointelin, est un peintre français dont l'œuvre dépeint principalement les paysages du Jura. Né de parents limonadiers-vignerons, il décide adolescent de devenir peintre. Élève au collège d’Arbois, Auguste Pointelin suit l'enseignement du professeur de dessin arboisien Victor Maire. Sur les conseils de son maître, Pointelin devient professeur et choisit les mathématiques. Il est tout d'abord répétiteur au Lycée de Douai puis, à partir de 1871, professeur de mathématiques au collège d'Avesnes-sur-Helpe dans le Nord. En 1865, Pointelin se rend à Paris afin de visiter le Salon des artistes français. Enthousiasmé et sûr d'y trouver un jour sa place, il y expose effectivement l’année suivante, en 1866, deux toiles. En confrontant ainsi ses premiers essais aux toiles des autres artistes du Salon, il juge ses tableaux "d'une convention stérile" et n'expose à nouveau qu'en 1869. En 1870, il épouse à Paris, Marie Adelina Durand et n'expose pas pendant 3 ans. Pointelin mène une double vie: professeur de mathématiques pendant près de 20 ans dans le Nord et peintre du Jura, il ne cesse de peindre de souvenir les paysages franc-comtois et suit une carrière "semi-officielle", exposant régulièrement de 1874 jusqu'à sa mort, et récoltant prix et récompenses au cours des années mais restant en marge des cercles artistiques et des courants picturaux majeurs. Ne cédant ni au courant réaliste, ni à l’idéal rustique des peintres de Barbizon, ni aux tentations coloristes des impressionnistes, son originalité est révélée dans son grand tableau de 1876, Sur un plateau du Jura. Récompensé au Salon par une mention honorable, et aujourd’hui conservé au musée de Dole, il surprend par la taille et l’austérité de ce paysage dénudé et inhabité. A la suite de ce succès et sur la recommandation de Louis Pasteur, le tableau est acheté par l'Etat. Jules Grévy, président de la République, son ami, l’aida en lui faisant acheter officiellement des œuvres, qu’il offrait en cadeau aux personnalités en déplacement officiel à l’Elysée. Préférant l'heure indécise entre chien et loup et les aubes incertaines, il devient pour le public et la critique le "peintre des crépuscules". Dans ses pastels, les impressions colorées donnent à ses paysages d'élection une lumière plus tendre. Il expose son premier pastel au Salon de 1878 et celui-ci est tout de suite remarqué par la critique. Le renouveau du pastel, porté par des artistes très différents les uns des autres, comme Redon ou Degas, se concrétise en 1885 par la création de la Société de Pastellistes français, mais Pointelin ne participera jamais à leurs expositions. Pointelin explorera toutes les possibilités de ce medium jusqu'à la fin de sa vie, comme le fusain, ne semblant privilégier aucune technique au cours de sa carrière. Pointelin créée une atmosphère lumineuse où la solitude mène le spectateur à une rêverie méditative. Dans les dernières années, il parvient à une représentation synthétique du paysage indiqué seulement dans des grandes lignes, et les tons plus austères, qui touche à l'abstraction. En 1897, Pointelin revient dans le Jura et s’installe à Mont-sous-Vaudrey, tout en conservant son atelier et son domicile parisiens. Sa vie artistique parisienne n'en continue pas moins et jusqu’à sa mort en 1933, il peint, dessine et expose régulièrement au Salon. En 1899, à l’occasion de ses 60 ans, une exposition rétrospective est organisée à la galerie des Artistes modernes, 19 rue Caumartin. (Voir aussi Dictionnaire des Petits Maîtres de la Peinture de G.Schurr et P. Cabanne). Les oeuvres de Pointelin que nous mettons en vente viennent de la descendance du fils illégitime du Président Grévy, ami de l'artiste. Artiste très bien côté sur ArtPrice Nous mettons de nombreuses autres oeuvres de Pointelin en vente sur le site.: 69 cm x 51 cm Référence:
Vannes (Morbihan)

900 €


Petites annonces gratuites - acheter et vendre en France | CLASF - copyright ©2020 fr.clasf.com.