-
loading
Avec photo

Materiaux ceramiques


Liste des meilleures ventes materiaux ceramiques

France
Présentation de l'ONERA L'ONERA, acteur central de la recherche aéronautique et spatiale, emploie plus de 2000 personnes. Placé sous la tutelle du ministère des Armées, il dispose d'un budget de 266 millions d'euros (2022), dont plus de la moitié provient de contrats d'études, de recherche et d'essais. Expert étatique, l'ONERA prépare la défense de demain, répond aux enjeux aéronautiques et spatiaux du futur, et contribue à la compétitivité de l'industrie aérospatiale. Il maîtrise toutes les disciplines et technologies du domaine. Tous les grands programmes aérospatiaux civils et militaires en France et en Europe portent une part de l'ADN de l'ONERA: Ariane, Airbus, Falcon, Rafale, missiles, hélicoptères, moteurs, radars… Reconnus à l'international et souvent primés, ses chercheurs forment de nombreux doctorants. Présentation du Département Parmi les sept Départements scientifiques de l'ONERA, le Département Matériaux et Structures a pour missions de répondre aux attentes, d'anticiper les besoins et apporter son expertise aux industriels des domaines de l'aéronautique, de la défense et du spatial en termes de matériaux et structures. Les activités scientifiques du Département vont de l'atome à la structure, et portent sur tous les types de matériaux aéronautiques (métalliques, composites, céramiques). Le Département comprend environ 120 permanents et une cinquantaine de doctorants. Ses unités de recherche sont situées sur les sites de Châtillon, Palaiseau et Lille. L'unité de recherche EPIC (Élaboration et Procédés d'Imagerie et de Contrôle) du DMAS (Département Matériaux et Structures) mène des activités de recherche centrées sur l'élaboration de matériaux céramiques de différentes natures (composites à matrice céramique, céramiques ultra réfractaires, céramiques fonctionnelles, matériaux à gradient) en s'appuyant sur divers équipements de pointe tels qu'un autoclave (10 bars, 400°C), un SPS (40 kA, 250 t) ou encore un HIP (4000 bar, 2000°C), et sur leur caractérisation thermophysique, chimique et microstructurale. Mission Dans ce contexte, vous prendrez part à un programme d'études amont pour le compte de la DGA. Votre mission principale consistera à effectuer des mesures électromagnétiques à haute fréquence en guide d'onde afin d'évaluer les performances des matériaux transparents ou absorbants radar développés dans le laboratoire. Des échanges fréquents avec les responsables d'autres équipements disponibles (mesure en espace libre) à l'ONERA vous permettront d'évaluer les erreurs de mesure des différentes techniques disponibles mais aussi de proposer des méthodologies de corrections afin de rendre les mesures de pertes en guide d'onde plus fiables. En parallèle, dans le cadre de ce même programme, vous participerez au développement et à la conception d'un banc en guide d'onde à haute température, dans le but d'améliorer les moyens disponibles à l'ONERA et de pérenniser les activités du DMAS dans cette gamme de matériaux. Il s'agira notamment de définir la température maximale garantissant des mesures électromagnétiques fiables, en se basant sur des modélisations thermiques, mais aussi de sélectionner les matériaux adaptés et de participer à la réalisation du banc. En plus des interactions quotidiennes avec les ingénieurs de recherche, techniciens et doctorants de l'unité, vous échangerez également avec les experts en caractérisation électromagnétique et antennes pour applications radar. Ce poste fera l'objet d'un Contrat à Durée Indéterminée Contrat de Projet ou d'Opération de Recherche pour un projet d'études amont soutenu par la DGA pour une durée minimale de 24 mois. Vos missions seront conditionnées à l'obtention d'une habilitation de défense nationale. Profil Ingénieur ou Docteur pouvant justifier d'une expérience réussie dans le domaine des matériaux céramiques; Compétences solides en mesures physiques et électromagnétisme; Connaissance des procédés d'élaboration de matériaux céramiques et des méthodes classiques de caractérisation thermo physique et/ou chimique; Solide maîtrise de l'anglais. - Intégrer l'ONERA, c'est rejoindre le premier acteur de la recherche aéronautique et spatiale en France, c'est construire le futur dès à présent, c'est innover chaque jour dans un secteur de pointe. À l'ONERA, vous trouverez un équilibre vie professionnelle/vie personnelle et un environnement favorisant la formation continue des collaborateurs. Notre entreprise s'engage dans une politique en faveur de l'intégration et du maintien dans l'emploi des personnes en situation de handicap.
Voir le product
France
Présentation de l'ONERA L'ONERA, acteur central de la recherche aéronautique et spatiale, emploie plus de 2000 personnes. Placé sous la tutelle du ministère des Armées, il dispose d'un budget de 266 millions d'euros (2022), dont plus de la moitié provient de contrats d'études, de recherche et d'essais. Expert étatique, l'ONERA prépare la défense de demain, répond aux enjeux aéronautiques et spatiaux du futur, et contribue à la compétitivité de l'industrie aérospatiale. Il maîtrise toutes les disciplines et technologies du domaine. Tous les grands programmes aérospatiaux civils et militaires en France et en Europe portent une part de l'ADN de l'ONERA: Ariane, Airbus, Falcon, Rafale, missiles, hélicoptères, moteurs, radars… Reconnus à l'international et souvent primés, ses chercheurs forment de nombreux doctorants. Présentation du Département Parmi les sept Départements scientifiques de l'ONERA, le Département Matériaux et Structures a pour missions de répondre aux attentes, d'anticiper les besoins et apporter son expertise aux industriels des domaines de l'aéronautique, de la défense et du spatial en termes de matériaux et structures. Les activités scientifiques du Département vont de l'atome à la structure, et portent sur tous les types de matériaux aéronautiques (métalliques, composites, céramiques). Le Département comprend environ 120 permanents et une cinquantaine de doctorants. Ses unités de recherche sont situées sur les sites de Châtillon, Palaiseau et Lille. Mission Vous rejoindrez l'unité de recherche Mécanique des Matériaux Métalliques (M3S). Constituée de douze ingénieurs et de deux techniciens, cette unité a pour vocation de développer des expérimentations et des modélisations du comportement non linéaire, de l'endommagement et de la fissuration des matériaux métalliques pour l'analyse de durée de vie des structures. Dans le cadre d'un programme de recherche pluriannuel avec un groupe industriel du monde de l'aéronautique, vous serez chargé de travaux portant sur la modélisation de la tenue en service de systèmes barrières thermiques. Ces systèmes sont constitués d'une couche externe en céramique et d'une fine couche d'alumine, formée par oxydation, qui protège le superalliage base nickel des agressions externes et de l'oxydation. Bien qu'ils soient basés sur des approches physiques, les modèles de prévision de la durée de vie à écaillage de ces barrières thermiques ne sont pas aujourd'hui suffisamment prédictifs et sont souvent exploités en-deçà de leur domaine d'application. Pour répondre à cette problématique, le DMAS a développé un moyen original et représentatif des conditions de sollicitations en service appelé banc laser à gradient thermique. Dans ce contexte, plusieurs missions vous seront proposées, notamment: Préparer et planifier les campagnes de caractérisation prévues sur systèmes barrières thermiques avec les collègues ingénieurs et techniciens impliqués, en particulier des vieillissements et des essais d'adhérence; Dépouiller et analyser les résultats des essais, notamment l'évolution de la microstructure et de la liaison entre couches; Revisiter les modèles développés précédemment à l'ONERA afin de décrire les mécanismes d'endommagement à l'interface céramique/métal au vu des observations nouvellement acquises par des essais plus représentatifs des modes de sollicitation en service. Ce poste fera l'objet d'un Contrat à Durée Indéterminée Contrat de Projet ou d'Opération de Recherche pour un projet soutenu par la DGAC pour une durée minimale de 36 mois. Profil Docteur dans le domaine de la mécanique des matériaux et/ou mécanique des solides et des structures; Goût prononcé pour la modélisation et la simulation numérique; Connaissances approfondies en mécanique et thermodynamique des milieux continus et méthode des éléments finis, ainsi que des phénomènes irréversibles (viscoplasticité, endommagement, rupture); Connaissances en analyse numérique, des outils de calcul de structure et des langages de programmation tels que C++, python, … Solide maîtrise de l'anglais couramment lu, écrit et parlé. - Intégrer l'ONERA, c'est rejoindre le premier acteur de la recherche aéronautique et spatiale en France, c'est construire le futur dès à présent, c'est innover chaque jour dans un secteur de pointe. À l'ONERA, vous trouverez un équilibre vie professionnelle/vie personnelle et un environnement favorisant la formation continue des collaborateurs. Notre entreprise s'engage dans une politique en faveur de l'intégration et du maintien dans l'emploi des personnes en situation de handicap.
Voir le product
France
Présentation de l'ONERA L'ONERA, acteur central de la recherche aéronautique et spatiale, emploie plus de 2000 personnes. Placé sous la tutelle du ministère des Armées, il dispose d'un budget de 266 millions d'euros (2022), dont plus de la moitié provient de contrats d'études, de recherche et d'essais. Expert étatique, l'ONERA prépare la défense de demain, répond aux enjeux aéronautiques et spatiaux du futur, et contribue à la compétitivité de l'industrie aérospatiale. Il maîtrise toutes les disciplines et technologies du domaine. Tous les grands programmes aérospatiaux civils et militaires en France et en Europe portent une part de l'ADN de l'ONERA: Ariane, Airbus, Falcon, Rafale, missiles, hélicoptères, moteurs, radars… Reconnus à l'international et souvent primés, ses chercheurs forment de nombreux doctorants. Présentation du Département Parmi les sept Départements scientifiques de l'ONERA, le Département Matériaux et Structures a pour missions de répondre aux attentes, d'anticiper les besoins et apporter son expertise aux industriels des domaines de l'aéronautique, de la défense et du spatial en termes de matériaux et structures. Les activités scientifiques du Département vont de l'atome à la structure, et portent sur tous les types de matériaux aéronautiques (métalliques, composites, céramiques). Le Département comprend environ 120 permanents et une cinquantaine de doctorants. Ses unités de recherche sont situées sur les sites de Châtillon, Palaiseau et Lille. Mission Dans l'unité « Modélisation et Caractérisation des Matériaux Composites » (MC²), vos activités porteront sur l'étude expérimentale des mécanismes d'endommagement et de rupture intervenant dans les matériaux composites hautes performances utilisés dans le domaine de l'aéronautique et du spatial, au travers d'essais mécaniques multi-instrumentés destinés à être analysés à l'aide de modèles matériaux avancés. Vous participerez ainsi à la conception et la réalisation d'essais innovants sur éprouvettes ou structures en matériaux composites, en collaboration avec l'équipe expérimentale de l'unité MC². Dans le cadre de projets de recherche internes à l'ONERA, mais aussi dans le cadre de projets collaboratifs nationaux ou européens, en relation avec les partenaires industriels et académiques de l'ONERA, vos activités s'organiseront autour des deux thématiques suivantes: La conception d'essais innovants prenant en compte les spécificités des matériaux composites. Cette thématique est centrale pour la compréhension des mécanismes d'endommagement et de rupture du matériau ainsi que pour l'étude des effets des défauts sur les propriétés mécaniques, sujets d'intérêts majeurs pour nos partenaires industriels. Vous participerez à la conception des montages d'essais, au moyen d'outils de CAO, et apporterez un soin particulier à la mise en place, la réalisation et l'exploitation d'essais mécaniques multi-instrumentés sur éprouvettes composites, en interaction avec la partie modélisation pour préparer en amont l'exploitation des résultats expérimentaux par la simulation numérique. La réalisation d'essais sur structures composites sur machines hydrauliques de forte capacité. Vous réaliserez des essais quasi-statiques et des essais de fatigue sur des structures composites de dimensions diverses. Ces essais seront potentiellement instrumentés au moyen de caméras optiques pour la corrélation d'images, de caméras thermiques, de systèmes d'observations optique sous charge et de capteurs d'émission acoustique. Vous participerez à la conception des pièces d'adaptations nécessaires à la mise en œuvre des configurations expérimentales conçues avec les ingénieurs de recherche de l'équipe et contribuerez à la mise en forme, l'analyse et l'exploitation des résultats d'essais. Vous aurez l'opportunité de participer au développement d'une plateforme d'essais multi-vérins sur structures (de plusieurs mètres de dimension caractéristique), qui, une fois mise en place, représentera une part importante de votre activité. Profil Ingénieur (ou docteur) dans le domaine de la mécanique; Bonnes connaissances des spécificités des matériaux composites; Expérience préalable nécessaire en matière de réalisation d'essais mécaniques (stage ou projet étudiant accepté); Connaissance de différentes méthodes d'instrumentation d'essais (par exemple: corrélation d'images, thermographie infrarouge, extensométrie, ou émission acoustique); Compétences souhaitées en conception mécaniques (CAO); Expérience préalable appréciée en matière de réalisation d'essais avec pilotage multi-vérins; Connaissances appréciées en réseaux hydrauliques; Bonne maîtrise de l'anglais, lu, écrit et parlé. - Intégrer l'ONERA, c'est rejoindre le premier acteur de la recherche aéronautique et spatiale en France, c'est construire le futur dès à présent, c'est innover chaque jour dans un secteur de pointe. À l'ONERA, vous trouverez un équilibre vie professionnelle/vie personnelle et un environnement favorisant la formation continue des collaborateurs. Notre entreprise s'engage dans une politique en faveur de l'intégration et du maintien dans l'emploi des personnes en situation de handicap.
Voir le product
France
Présentation de l'ONERA L'ONERA, acteur central de la recherche aéronautique et spatiale, emploie plus de 2000 personnes. Placé sous la tutelle du ministère des Armées, il dispose d'un budget de 266 millions d'euros (2022), dont plus de la moitié provient de contrats d'études, de recherche et d'essais. Expert étatique, l'ONERA prépare la défense de demain, répond aux enjeux aéronautiques et spatiaux du futur, et contribue à la compétitivité de l'industrie aérospatiale. Il maîtrise toutes les disciplines et technologies du domaine. Tous les grands programmes aérospatiaux civils et militaires en France et en Europe portent une part de l'ADN de l'ONERA: Ariane, Airbus, Falcon, Rafale, missiles, hélicoptères, moteurs, radars… Reconnus à l'international et souvent primés, ses chercheurs forment de nombreux doctorants. Présentation du Département Parmi les sept Départements scientifiques de l'ONERA, le Département Matériaux et Structures a pour missions de répondre aux attentes, d'anticiper les besoins et apporter son expertise aux industriels des domaines de l'aéronautique, de la défense et du spatial en termes de matériaux et structures. Les activités scientifiques du Département vont de l'atome à la structure, et portent sur tous les types de matériaux aéronautiques (métalliques, composites, céramiques). Le Département comprend environ 120 permanents et une cinquantaine de doctorants. Ses unités de recherche sont situées sur les sites de Châtillon, Palaiseau et Lille. Mission Dans l'unité « Transformation, Élaboration et Caractérisations tHermiques» (TECH), vous participerez aux campagnes d'études sur les différentes installations de caractérisation de matériaux pour l'aéronautique et plus particulièrement sur les équipements liés aux mesures des propriétés thermiques (diffusivité, émissivité…) et de tenue à la pluvio-érosion. Vous serez notamment en charge de la réalisation de mesures des propriétés thermo physiques de matériaux et de la gestion des installations concernées, et ce dans le cadre d'études contractuelles pour le compte de clients ou partenaires, en collaboration avec le chef de projet responsable de l'étude. En détail, votre poste consistera à: Assurer la planification, la préparation, la mise au point et l'exécution des essais dont vous avez la responsabilité, garantir la fiabilité des résultats, assurer leur enregistrement et rédiger les PV correspondants (protocole expérimental, conditions d'acquisition, type de préparation des échantillons …); Participer aux tâches administratives lors des différentes phases de l'étude (proposition technique et financière, gestion de la réception et de l'envoi des échantillons, rédaction du rapport d'études…); Réaliser le suivi de l'instrumentation attachée et la maintenance des différents éléments des installations en question; Concevoir et réaliser les modifications des moyens d'essais nécessitées par l'évolution des études (dimensionnement, nouvelle instrumentation …). Une bonne polyvalence et une capacité à s'adapter en permanence, aux nouveaux besoins liés à une activité de recherche sont nécessaires pour ce poste, appuyées par une qualité certaine à interagir avec les autres techniciens et les ingénieurs de recherche responsables des études. Profil Bac + 2 minimum (DUT Mesures Physiques, Licence Professionnelle Instrumentation et Mesures); Bureautique: Word, Excel; Bonnes connaissances dans le domaine de la métrologie de la thermique et des matériaux; Compétences en instrumentation et programmation (Python, C/C++, LabVIEW…); Goût avéré pour l'expérimental; Rigoureux, organisé(e) et avec un esprit d'initiative et d'innovation; Bonne aptitude à travailler en équipe (interactions intra département, intra ONERA et avec des laboratoires externes). - Intégrer l'ONERA, c'est rejoindre le premier acteur de la recherche aéronautique et spatiale en France, c'est construire le futur dès à présent, c'est innover chaque jour dans un secteur de pointe. À l'ONERA, vous trouverez un équilibre vie professionnelle/vie personnelle et un environnement favorisant la formation continue des collaborateurs. Notre entreprise s'engage dans une politique en faveur de l'intégration et du maintien dans l'emploi des personnes en situation de handicap.
Voir le product
France
Présentation de l'ONERA L'ONERA, acteur central de la recherche aéronautique et spatiale, emploie plus de 2000 personnes. Placé sous la tutelle du ministère des Armées, il dispose d'un budget de 266 millions d'euros (2022), dont plus de la moitié provient de contrats d'études, de recherche et d'essais. Expert étatique, l'ONERA prépare la défense de demain, répond aux enjeux aéronautiques et spatiaux du futur, et contribue à la compétitivité de l'industrie aérospatiale. Il maîtrise toutes les disciplines et technologies du domaine. Tous les grands programmes aérospatiaux civils et militaires en France et en Europe portent une part de l'ADN de l'ONERA: Ariane, Airbus, Falcon, Rafale, missiles, hélicoptères, moteurs, radars… Reconnus à l'international et souvent primés, ses chercheurs forment de nombreux doctorants. Présentation du Département Parmi les sept Départements scientifiques de l'ONERA, le Département Matériaux et Structures a pour missions de répondre aux attentes, d'anticiper les besoins et apporter son expertise aux industriels des domaines de l'aéronautique, de la défense et du spatial en termes de matériaux et structures. Les activités scientifiques du Département vont de l'atome à la structure, et portent sur tous les types de matériaux aéronautiques (métalliques, composites, céramiques). Le Département comprend environ 120 permanents et une cinquantaine de doctorants. Ses unités de recherche sont situées sur les sites de Châtillon, Palaiseau et Lille. Mission L'unité de recherche EPIC (Élaboration et Procédés d'Imagerie et de Contrôle) du DMAS (Département Matériaux et Structures) développe des méthodes numériques et expérimentales dédiées au SHM (Structural Health Monitoring) des structures aérospatiales. Parmi les applications visées, l'optimisation du contrôle des lanceurs spatiaux en vue leur réutilisation, est un enjeu stratégique. En lien étroit avec les partenaires étatiques et industriels du secteur de l'espace (CNES, ARIANE GROUP), l'unité intervient sur le dimensionnement des systèmes SHM, la définition de protocoles d'intégration des capteurs sur structures, la validation de leur fiabilité en tant que dispositifs de suivi de grandeurs thermomécaniques et de détection d'endommagements, et la prévision de leur tenue et de leur durabilité en ambiances extrêmes. Dans ce contexte, vous prendrez part à un projet européen centré sur les technologies réutilisables pour les lanceurs spatiaux et piloté par ARIANE GROUP. Plus spécifiquement, votre mission consistera à: Coordonner les activités du lot SHM du projet, en collaboration avec divers partenaires français et européens, et en assurer un reporting régulier dans le cadre de réunions et de rapports d'avancement; Évaluer, expérimentalement et numériquement, la tenue et les performances de divers types de capteurs SHM pour le suivi thermomécanique d'échantillons et pièces structurales soumises à des environnements représentatifs d'ambiances lanceurs; Participer au déploiement de systèmes SHM à l'échelle « lanceur » et à l'exploitation de données acquises en cours d'essais de démonstration. En plus des interactions quotidiennes avec les ingénieurs de recherche, techniciens et doctorants de l'unité, vous échangerez également avec les experts en intelligence artificielle et modélisation prédictive, dont les activités visent à établir un jumeau numérique des structures instrumentées. Sur toute la durée du projet, vos travaux pourront vous amener à effectuer des déplacements ponctuels, en France et en Europe. Ce poste fera l'objet d'un Contrat à Durée Indéterminée Contrat de Projet ou d'Opération de Recherche pour le projet Horizon Europe SALTO (reu S able str A tegic space L auncher T echnologies & O perations) pour une durée minimale de 36 mois. Profil Ingénieur ou Docteur pouvant justifier d'une expérience réussie dans le domaine du contrôle santé intégré des structures; Compétences solides en modélisation de phénomènes thermomécaniques; Connaissance des capteurs SHM de type piézoélectrique ou fibres optiques; Un intérêt pour les approches de fusion de données issues de différents capteurs et physiques variées serait un atout indéniable; Goût indispensable pour la gestion de projet; Maîtrise de l'anglais indispensable. - Intégrer l'ONERA, c'est rejoindre le premier acteur de la recherche aéronautique et spatiale en France, c'est construire le futur dès à présent, c'est innover chaque jour dans un secteur de pointe. À l'ONERA, vous trouverez un équilibre vie professionnelle/vie personnelle et un environnement favorisant la formation continue des collaborateurs. Notre entreprise s'engage dans une politique en faveur de l'intégration et du maintien dans l'emploi des personnes en situation de handicap.
Voir le product

Petites annonces gratuites - acheter et vendre en France | CLASF - copyright ©2023 fr.clasf.com.