Russie dictionnaire russe francais

-
loading
Avec photo

RUSSIE DICTIONNAIRE RUSSE FRANCAIS DONTCHENKO +LE RUSSE VITE

  LOT D 2 LIVRES SUR LA LANGUE RUSSE ------------------------------------------------- DICTIONNAIRE PRATIQUE RUSSE FRANCAIS PAR G DONTCHENKO ET H MELTOV EDITIONS ROUSSKI YAZYK MOSCOU 1989 FORMAT  22X17  270 PAGES ------------------------------------------- LE RUSSE VITE ET BIEN PETER NORMAN  NATALIA BARTSEVA YVERT 1972 FORMAT  21X14   318 PAGES
France (Toutes les villes)

LA RUSSIE PAR LES TEXTES - TRIOMPHE & GODIER - EDITIONS

La Russie par les textes - Triomphe & Godier - Editions Sociales, 480 pages, sélection de textes classiques russes, commentaires en Français, suivi d'un dictionnaire de vocabulaire Russe/Français
France (Toutes les villes)

MÉDAILLE MARCEL CACHIN HOMME POLITIQUE SFIO FIDES SPES

Notre boutique: http://stores.shop..fr/breizh-antiques Pictures below and english translation 下面的照片。. Photographies au -dessous. * Médaille Marcel Cachin Homme politique SFIO Fides Spes par Muller Medal 铜牌. * Medal Marcel Cachin Politician SFIO Fides Spes by Muller Medal 铜牌 MEDAILLE Medalla Medaglia Médaille en bronze de la Monnaie de Paris (Poinçon corne à partir de 1880)  . 1987 Belle frappe. En bon état . Quelques rayures et oxydations minimes. Vous pouvez consulter attentivement les photos ci-dessous merci Graveur: Muller. Avers: Profil M Cachin (Photo) Revers :Allégorie de la foi et l'espérance.  (Photo) Dimension: 68 mm. Poids: 172 g. Métal: Bronze Poinçon tranche: Corne + bronze + 1987 . Vous pouvez consulter notre boutique pour consulter nos nombreuses autres médailles. Reduction des frais d'envoi pour les achats groupés Photos ci-dessous. Médaille de bronze en la Monnaie de Paris (ailes de Poinçon des actions de 1880). 1987 Belle frappe. Regardez bien l'âge. QUELQUES RAYURES oxydations et basse. Vous pouvez les les photos ci-Dessous entreprise de consultation attentivement Graveur: Muller. Moyenne: 1000 profil Cachin (Photo) Retour: Allégorie de la foi et espérance l'. (Photo) Dimensions: 68 mm. Poids: 172 g. Métal: Bronze Poinçon tranche: Bronze corne + + 1987. You can visit our shop to see our many other medals. Reduction of shipping for bulk purchases Photos below. Envoi rapide et soigné.   ____________________________________________________________ More photos ? Contact us Pour des photos supplémentaires contactez nous par email   breizh.antiques.art@gmail.com Phone: à partir de France: 06 45 21 05 48 Abroad: 0033 645 210 548 Notre boutique: http://stores.shop..fr/breizh-antiques Marcel Cachin Aller à: Navigation, rechercher Marcel Cachin Fonctions Parlementaire français Député 1914 -1936 puis 1945 -1958 Sénateur 1936 -1940 Gouvernement IIIe République -IVe République Groupe politique SFIO (1914 -1921) SFIC (1921 -1958) Biographie Date de naissance 20  septembre  1869 Date de décès 12  février  1958 Résidence Seine modifier   Gilles, Marcel Cachin né à Paimpol 1 2, le 20  septembre  1869, et mort à Choisy-le-Roi, le 12  février  1958) est un homme politique français. Sommaire * 1 Biographie * 1.1 Jeunesse, formation et débuts professionnels * 1.2 Parcours politique * 1.3 Famille * 1.4 Hommage * 2 Élections présidentielles * 3 Source * 4 Lien externe * 5 Références Biographie Jeunesse, formation et débuts professionnels Il est le fils de Marcel Cachin, un gendarme, et de Marie-Louise Le Gallou, fileuse de lin. Après des études au lycée Saint-Charles de Saint-Brieuc et à celui de Rennes, il suit les cours de la faculté des lettres de Bordeaux et passe sa licence en 1893. Il est professeur de philosophie à Bordeaux pendant quinze ans. Toute sa vie, il fut très attaché au breton « langue de la paysannerie et du prolétariat breton ». Parcours politique Dès 1891, Marcel Cachin adhère au Parti ouvrier français de Jules Guesde. Il participe aux congrès socialistes d'Amsterdam (1904) et de Paris (1905), ce dernier prononçant la création de la SFIO qu'il rejoint. Élu député de 1914 à 1932, il se rallie à la politique d'union nationale pendant la Première Guerre mondiale, et soutient donc la guerre. Il est envoyé en mission en Russie en 1917. En 1920, lors du congrès de Tours, il est l'un des fondateurs du Parti communiste français et fait partie de la majorité approuvant la révolution russe et le bolchévisme. Il adhère alors à la IIIe Internationale. En 1923, il est emprisonné pour ses prises de position contre l'occupation de la Ruhr et la présence française au Maroc. En 1936, il est l'un des piliers du Front populaire. Refusant de désavouer le pacte germano-soviétique et suivant la ligne du Parti, il est déchu de ses fonctions politiques en 1940. Pendant l'Occupation, confronté à la question des premiers otages suite aux attentats perpétrés contre les soldats allemands, il rédige une lettre dans laquelle il condamne les attentats individuels contre l'armée allemande. Des extraits de cette lettre sont repris par le Parti ouvrier et paysan français, parti composé d'anciens élus du Parti communiste français dans un but de propagande pour la Collaboration3. Il ne sera pas inquiété à la Libération pour cet écrit. Il mène, pendant la guerre, une existence clandestine dans son village natal puis en région parisienne. Après la Libération, il reprend ses activités jusqu'à sa mort en 1958. Directeur de L'Humanité (1918 -1958), il est membre du bureau politique du Parti communiste français (1923 -1958) et sénateur (1935), puis député de la Seine (1946). Après la guerre, il est député doyen de l'Assemblée nationale, et ce jusqu'à sa mort. À l'âge de 88 ans, il est le premier étranger à être décoré de l'ordre de Lénine. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise, à Paris. Famille Sa fille Marcelle Cachin (1911 -1998) épousa Paul Hertzog, chirurgien. Elle-même médecin, elle était membre du parti communiste et député. Sa petite-fille, Françoise Cachin (1936 -2011), était historienne d'art et conservateur de musée. Hommage Plusieurs groupes scolaires portent son nom, notamment à Bezons, Villejuif, Orly, Échirolles, Vitry-sur-Seine, Champigny-sur-Marne, Choisy-le-Roi ou Romainville Élections présidentielles * 1931, candidat pour le PCF et obtient 10 voix sur 901 au premier tour (soit 1,1 % des suffrages), puis 11 voix sur 893 au second tour (soit 1,23 % des suffrages). * 1932, candidat pour le PCF, obtient 8 voix sur 826 (soit 0,96 % des suffrages). * 1939, candidat pour le PCF, obtient 74 voix sur 916 (soit 8,07 % des suffrages). * Présidentielle de 1953, candidat pour le PCF, obtient 113 voix sur 928 (soit 12,18 % des suffrages) Source * Jean-Loup Avril, Mille Bretons, dictionnaire biographique, Éditions Les Portes du large, Saint-Jacques-de-la-Lande, 2002. (ISBN 2-914612-10-9) * Les Carnets de Marcel Cachin, 1906-1947, Paris, CNRS Éditions, 1997, 1270 p. Présentation par Denis Peschanski, Yves Santamaria et Serge Wolikow. Lien externe * Fiche sur le site du Sénat Références * ↑ http://www.plourivo.fr/pages/personnages_histoire.php  ] * ↑ Registres paroissiaux http://sallevirtuelle.cotesdarmor.fr/EC/ecx/consult.aspx?image=090025535936517  ] * ↑ L'affaire Cachin  ], rene.merle.charles.antonin.over-blog.com, 23 août 2012
France

Petites annonces gratuites - acheter et vendre en France | CLASF - copyright ©2019 fr.clasf.com.